ENSEMBLE FORUM 28

ACCUEIL POLITIQUE/CITOYENNETÉ SOCIAL/LUTTES ÉCOLOGIE SOLIDARITÉS MONDE RÉTROVISEUR ENSEMBLE! AILLEURS SUR LES SITES CULTURE(S) AGENDA

PLUS DE 300 AU RASSEMBLEMENT POUR LE MAINTIEN

DU COLLÈGE JEAN-MOULIN DE CHARTRES!

« Un enfant vaut plus qu’un parfum ! »


Le collège Jean-Moulin de Chartres,  qui fait face à la cathédrale, était dans la  rue jeudi 12 novembre pour ne pas être à la rue à la rentrée 2016. Des dizaines de parents et leurs associations, le collectif de défense du collège, de nombreux élèves motivés, les enseignants et personnels, les syndicats, étaient bien décidés à faire entendre une protestation unanime contre le projet de fermeture du collège. Ils étaient donc réunis devant le collège, à plus de 300, avec projections sur le mur du bâtiment, slogans des plus expressifs, pétition et dynamique colère.

Ce projet du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, à la demande de la Mairie  de Chartres avait été annoncé début novembre lors du Comité départemental de l’Education nationale(CDEN). La raison essentielle  de cette décision n’a rien de pédagogique ou de structurel, dénoncent les différents orateurs, il s’agit, pour la Mairie,  propriétaire des murs, de reprendre le bâtiment afin qu’il devienne une vitrine  du pôle chartrain de la Cosmetic  Valley. Les parents de la FCPE, de la PEEP, les syndicalistes de FO,  de  l’UNSA, du SNES-FSU se succèdent pour évoquer le manque de concertation, l’incohérence de cette décision, l’aspect « politicien » de ce choix. Pour Pierre Licout, de la FSU, c’est une « opération immobilière » inacceptable qui oublie l’intérêt général.

Ils insistent particulièrement sur la mixité sociale qui fait la réputation de ce collège depuis que les élèves du collège Charles Péguy à Beaulieu, fermé en 2007, ont intégré Jean-Moulin en centre-ville. Mixité sociale que la Principale et les professeurs  mettent au centre de leurs pratiques au quotidien.

Il ne resterait plus dans le centre- ville de Chartres que le Collège Hélène-Boucher, bientôt en travaux  pour deux ans et archi comble. Or, il n’est pas question, actuellement, de construction d’un nouveau collège, les premières déclarations des organismes officiels évoquent une situation provisoire en attendant un nouveau collège, mais faut-il y croire ? Ainsi, à la rentrée 2016, les 430 élèves se trouveraient répartis dans d’autres collèges, excentrés et aux capacités d’accueil très limitées. Tous les collégiens de l’agglomération chartraine subiront donc une dégradation de leurs conditions de travail du fait de ce transfert. Cette situation rappelle ce qui est arrivé en cette rentrée 2015 aux écoles primaire et maternelle des Hauts-de-Chartres qui ont fermé sur décision municipale, sans création d’une nouvelle structure. Les habitants de  Chartres ne seront pas surpris, connaissant les projets  de transformation du parvis de la cathédrale en Centre historique à la manière du Centre situé en sous-sol  devant Notre-Dame à Paris. Un collège qu’il faudrait rénover et pérenniser en ce haut-lieu de tourisme international n’entre pas dans les projets de la Mairie.


« Le collège  Jean-Moulin vivra ! La mixité sociale sera »


Les jeunes affichent leur inquiétude : «On nous vole notre collège», « J’veux pas perdre mes amis », et soutiennent de leurs ovations les propos des adultes et les images du reportage de FR3 Centre tourné au collège. Les parents, les personnels et les syndicats ont décidé de s’adresser au  Conseil départemental, au Directeur académique* et au Préfet, représentant de l’Etat, qui peut décider de s’opposer à ce projet.


Tout le monde veut rester mobilisé. Nous n’en doutons pas.

(*) Une audience est prévue jeudi 19 novembre à 18 h. 30

SOCIAL/LUTTES

Le diaporama

JEAN-MOULIN : LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL COMMENCE À RECULER




Collectif J.Moulin 02-12-2015.pdf

LE RASSEMBLEMENT DU 12 NOVEMBRE :

LIEN VERS LA PÉTITION « NON À LA FERMETURE DE JEAN-MOULIN » >>>

Pour télécharger le document ou l’agrandir cliquez sur celui-ci.