ENSEMBLE FORUM 28

ENSEMBLE FORUM 28

ACCUEIL POLITIQUE/CITOYENNETÉ SOCIAL/LUTTES ÉCOLOGIE SOLIDARITÉS MONDE RÉTROVISEUR POINTS DE VUE ENSEMBLE! AILLEURS SUR LES SITES CULTURE(S) AGENDA

CITOYENNETÉ

Esclavagisme en Libye et ailleurs : un premier «NON !» à Dreux


Les «révélations» de la chaîne CNN sur les pratiques esclavagistes en Libye à l’encontre des migrants ont fait quelque bruit dans les médias et les sphères politiques dirigeantes obligeant ces dernières à prendre des mesures  rapides pour les soustraire à ces sévices… en tentant de les refouler vers leurs pays d’origine au lieu de les accueillir en Europe !


Le monde semblait découvrir cette pratique malgré sa dénonciation par les ONG  depuis des années dans de nombreux pays, y compris en Libye : vente comme du bétail au plus offrant, tortures, sévices sexuels, travail forcé, mariages contraints, etc. Selon les chiffres (2016) de l’OIT* et de l’OIM**, ce sont 40 millions de personnes qui sont esclaves dans le monde dont 71% sont des femmes et ¼ des enfants. Essayons de faire en sorte que, passée l’émotion, l’attention ne retombe pas et que tout ne continue pas comme avant.


Aussi, l’initiative de quelques jeunes de Dreux pour un rassemblement anti-esclavagiste doit être saluée comme une lueur d’espoir dans la torpeur de notre département sur ce grave sujet.


Au cours du rassemblement du 2 décembre devant le beffroi, Jeff Habimana a pris la parole pour indiquer le sens de cette action :

« Ce qui se passe en Libye est très grave. Ça ne concerne pas une catégorie de personnes, les Blancs ou les Noirs, mais l’être humain en général. Au-delà de nos différences, ce qui est en jeu c’est notre humanité ».


Concernant la Libye, il a pointé la responsabilité des Occidentaux qui ont bombardé le pays, l’ont déstructuré et ont encouragé la vente d’armes et c’est dans ce contexte que les pratiques esclavagistes ont été amplifiées. Mettant en cause Obama et Sarkozy, il affirme « Il faut arrêter d’avoir peur. Si des personnes agissent mal, il faut les dénoncer ».


En fin de parcours de la manifestation, symboliquement devant la Sous-Préfecture, Jeff Habimana, regrettant la trop faible mobilisation (une trentaine de personnes : un tiers de jeunes , les autres étant pour la plupart des militants des organisations de gauche) a suggéré, pour continuer ce combat, d’organiser une conférence-débat et, peut-être, une manifestation à Chartres.

_____

* Organisation Internationale du Travail (agence de l’ONU)

** Organisation Internationale pour les Migrations (agence de l’ONU depuis 2016)