ENSEMBLE FORUM 28

ENSEMBLE FORUM 28

ACCUEIL POLITIQUE/CITOYENNETÉ SOCIAL/LUTTES ÉCOLOGIE SOLIDARITÉS MONDE RÉTROVISEUR ENSEMBLE! AILLEURS SUR LES SITES CULTURE(S) AGENDA

CULTURE(S)

La CGT –28, la FSU-28 et les Amis de l’Humanité présentent aux Enfants du Paradis

« Merci Patron ! »

de François Ruffin (Fakir)

CHARTRES, vendredi 29 avril à 20 h.

Résumé :


     Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison.


     C'est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d'un inspecteur des impôts belges, d'une bonne sœur rouge, de la déléguée CGT, et d'ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l'assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le cœur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l'emporter contre un Goliath milliardaire ?

Du suspense, de l'émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l'homme le plus riche de France ?


Quelques avis sur le film :


Camille Bui,   Cahiers du Cinéma


« Bricolé, désinvolte, tourné dans une forme d’émulation et d’urgence politiques, "Merci patron !" se distingue du défaitisme et de l’impuissance ambiants pour faire du cinéma le moteur d’une lutte locale prête à essaimer. »


Vincent Ostria , l’Humanité


« Une comédie efficace qui, au-delà de son aspect farcesque, traite des conséquences réelles de la désindustrialisation du Nord. »


 Mathilde Blottière, Télérama


« Jubilatoire, ce pastiche de thriller sur fond de lutte des classes réussit la gageure de ­réenchanter l'action dans une époque aquoiboniste. Moqueur sans condescendance, joyeusement combatif, le film est un parfait dosage d'humour et de constat social. »


Hervé Nathan , Marianne


« Merci patron", commencé comme un documentaire, se transforme alors en un désopilant et imprévisible "Bienvenue chez les Chti's" mâtiné de "l'Arnaque". Ce film sent la frite, la bière et la solidarité : qu'est-ce-que ça fait du bien. »




Le film sera aussi présenté le 28 avril à Nogent-le-Rotrou à l’occasion de la 1ère Nuit Debout du département dénommée


NOGENT DEBOUT !


Cliquez ici pour lire

le flyer d’appel