POINTS DE VUE

Le regard de Willy Proust



Nogent debout persévère

Nous espérions mieux et nous avons eu moins. La deuxième Nuit debout de Nogent-le-Rotrou du 1er mai au soir n'a réuni qu'une quarantaine de personnes, soit deux fois moins que la précédente. En conséquence, elle s'est dissoute avant même que tombe la nuit. Il n'y avait là que les plus aguerris, les plus militants, les plus déterminés pour poursuivre la lutte et relancer les actions pour sensibiliser davantage les Nogentais.  Parmi ce groupe, il y avait tout de même des lycéens qui, nous l'espérons, propageront dans leur bahut la bonne parole, et quelques personnes venues en curieux.


C'est donc dans une ambiance conviviale et autour d'un pique-nique que les uns et les autres ont pu s'exprimer sur la loi travail (qui sera débattue à l'assemblée nationale à partir du mardi 3 mai, journée durant laquelle des actions et manifestations auront lieu), sur des problématiques locales comme le projet de l'autoroute A154, le petit commerce fortement touché par la grande distribution, la privatisation tout azimut, etc. Tout le monde in fine est bien d'accord pour dire que c'est n'est pas seulement la loi El Khomri que l'on combat, mais son monde, c'est à dire le capitalisme.


Au niveau de la région de Nogent, des actions ont été proposées envers la population et les entreprises, comme celle de Valeo, par une distribution de tracts, et se rendre à la permanence de la députée de la circonscription, Laure de la Raudière.


En attendant une nouvelle Nuit debout nogentaise, qui aura lieu mardi 10 mai où l'on pourrait projeter un film pour attirer davantage de monde,  les militants sont appelés à retourner sur le terrain.

Willy Proust


SUR LE MÊME SUJET VOIR ICI

ENSEMBLE FORUM 28

ENSEMBLE FORUM 28

ACCUEIL POLITIQUE/CITOYENNETÉ SOCIAL/LUTTES ÉCOLOGIE SOLIDARITÉS MONDE RÉTROVISEUR POINTS DE VUE ENSEMBLE! AILLEURS SUR LES SITES CULTURE(S) AGENDA